fr
de
it
en
es
nl
 Visiteur Anonyme 
Accueil
Base de données
 - 
Accueil base de données
 - 
Notre charte
  Les observations
    - 
Synthèse annuelle
  Les galeries
    - 
Toutes les photos
  Statistiques d'utilisation
Qu'est-ce que la migration ?
Les sites de migration
 - 
Bilans des suivis
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Présentation des sites
Connaître les migrateurs
Ressources et liens
La mission migration
Les partenaires
Toutes les nouvelles :
Présentation
Les synthèses
Les nouvelles
Les bilans
Les dernières nouvelles de chaque site

Afficher:
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nombre : 1406
Dunes de Prunete - dimanche 22 avril 2018

Une journée à Prunete, petit bilan de mi-saison.

Le réveil sonne, il est 5h 30. Un café et hop nous voilà sur les dunes de Prunete. L’obscurité est encore omniprésente, mais la nature est matinale et gazouille déjà dans les buissons. Mais, qu’est ce qu’on entend au loin ? C’est un Rossignol philomèle! Et là ? Une Rousserole turdoïde ou encore un Coucou gris dans la plaine. Quelques pas de plus et c’est un Héron pourpré qui s’envole. Et oui déjà 28 jours de suivi, le printemps est déjà bien entamé ! 28 jours durant lesquels les oiseaux migrateurs n’ont pas cessé de défiler devant les observateurs. Un défilé dont les effectifs sont largement dominés par quelques 110 000 hirondelles rustiques (pic de passage de 20 420 individus le 18 Avril), passant certains jours en un flux quasi ininterrompu et dans lequel ont pu être dénombrées plus de 5500 hirondelles de fenêtre, près de 2000 hirondelles de rivages et déjà 33 hirondelles rousselines !

Dans le cortège des migrateurs, d’autres espèces hautes en couleurs, comme le Loriot d’Europe, la Huppe fasciée et le Guêpier d’Europe passent au-dessus de la tête des observateurs et des visiteurs venus profiter du spectacle. Coté rapaces, le 1000ème busard des roseaux est passé aujourd’hui à 13h30 ! Chaque jour qui passe confirme l’intérêt du site de Prunete notamment pour les espèces orientales passant en France. L’exemple le plus marquant est celui des 34 busards pâles passés en 28 jours soit une moyenne de plus d’un par jour, du jamais vu dans notre pays !

Le soleil continue sa course dans le ciel et les oiseaux leur marathon. Rapaces, passereaux, aigrettes, martinets et même grues cendrées ! Tous filent vers le Nord, et c’est au milieu de cette avifaune diversifiée qu’un sanglier s’invite sur le spot et passe à quelques mètres de nous… Il est déjà 20h25, l’heure de quitter le site, pourtant il est tentant de rester encore un peu, car c’est dans la pénombre déjà bien installé que nous observons le départ de quelques migrateurs nocturnes tels les Hérons cendrés et Pourprés ainsi qu’une furtive bécassine et un Hibou des marais en chasse sur la prairie… Encore une journée remplie de magie, de surprises et surtout d’oiseaux ! Mais maintenant il faut rentrer, les moustiques sont sortis, et demain le réveil sonnera à nouveau, mais 2 minutes plus tôt.