fr
de
it
en
es
nl
 Visiteur Anonyme 
Accueil
Base de données
 - 
Accueil base de données
 - 
Notre charte
  Les observations
    - 
Synthèse annuelle
  Les galeries
    - 
Toutes les photos
  Statistiques d'utilisation
Qu'est-ce que la migration ?
Les sites de migration
Connaître les migrateurs
Ressources et liens
La mission migration
Les partenaires
Roquecezière - Laval-Roquecezière, Aveyron (12)
Présentation
Les synthèses
Les nouvelles
Les bilans
Les fiches descriptives des sites

Afficher:
http://files.biolovision.net/www.migraction.net/pdffiles/news/small/ROQUECEZIERE_1-CMAUREL-LPO_Tarn-4417.jpg
http://files.biolovision.net/www.migraction.net/pdffiles/news/small/ROQUECEZIERE_2-CMAUREL-LPO_Tarn-1330.jpg
Toutes les photos

L’environnement et le cadre naturel du site 

Le site de Roquecezière se trouve sur la bordure nord-ouest des Monts de Lacaune, à la limite entre les départements de l’Aveyron (au nord) et du Tarn (au sud et à l’ouest).
 
La position dominante des crêtes, à près de 900 mètres d’altitude, offre un remarquable panorama sur les vallées boisées et les paysages agricoles du Sud Aveyron, les sommets des Monts de Lacaune et les plateaux des Grands Causses. Par beau temps, la Montagne Noire et les Pyrénées barrent l’horizon au sud-ouest tandis que l’on aperçoit l’Aubrac et les Monts du Cantal au nord et le Massif de l’Aigoual au nord-est.
 
La ligne de crêtes dominant la vallée du Rance et la plaine du Rougier de Camarès (sud de l’Aveyron) constitue un obstacle pour les oiseaux migrateurs venant de la plaine aveyronnaise, ce qui facilite leur observation (concentrations d’effectifs et prises d’ascendances liées au relief…).
 
Les meilleurs points d’observation se trouvent au niveau de la statue de la Vierge qui domine le village de Roquecezière, ainsi que sur les rochers situés quelques centaines de mètres plus au sud-est (relais, Roc de Peyronnenc).
 
Historique du suivi et enjeux environnementaux
 
L’intérêt du secteur pour l’observation de la migration post-nuptiale a été découvert au début des années 1990.
Le site a fait l’objet de suivis ponctuels par des bénévoles jusqu’en 2005 (principalement à la fin du mois d’août et en septembre).
Depuis 2006, une permanence quotidienne est assurée par les salariés et les bénévoles des LPO du Tarn et de l’Aveyron entre le 20 août et le 10 septembre. Cette action est soutenue par les Parcs naturels régionaux du Haut-Languedoc et des Grands-Causses ainsi que par la Commune de Laval-Roquecezière. Ce suivi permet à la fois de dénombrer les migrateurs et de sensibiliser le public au phénomène de la migration (le point de vue de la Vierge de Roquecezière est un site touristique).
 
Intérêt ornithologique, espèces emblématiques
 
Les crêtes de Roquecezière se sont révélées être le meilleur site de l’Aveyron et du Tarn pour l’observation des passages postnuptiaux, en particulier de rapaces.
 
Depuis 2006, entre 2000 et 3000 rapaces sont observés chaque année entre le 20 août et le 10 septembre. Il s’agit majoritairement de Milans noirs et surtout de Bondrées apivores auxquels vient s’ajouter l’ensemble des espèces de rapaces migrateurs communément observées dans notre pays, du Busard des roseaux à l’Epervier d’Europe en passant par le Milan royal, le Balbuzard pêcheur ou le Faucon hobereau. Les deux espèces de Cigognes sont également d’observations régulières en petits nombres – surtout la noire. Le Faucon d’Eléonore est observé chaque année.
 
C’est la Bondrée apivore qui représente l’essentiel des effectifs (entre 1300 et 2800 oiseaux ces trois dernières années). Le « rush » intervient habituellement entre le 25 août et les tous premiers jours de septembre et peut concerner jusqu’à près de 1000 individus dans une seule journée (27/08/2006).
Les effectifs de Milans noirs (entre 200 et 1200 individus) sont sous-évalués car les suivis réguliers ne débutent qu’après la période de forts passages de l’espèce au mois d’août.
 
Plus tard en saison, d’octobre à début novembre, les passages de petits passereaux (fringilles) et de Pigeons ramiers concernent des milliers d’individus. Toutefois, ils n’ont fait l’objet jusqu’ici que de suivis très ponctuels.
 
Au-delà des espèces notées en migration active, les observations de Busard Saint-Martin, de Busard cendré, de Circaète Jean-le-Blanc, de Faucon pèlerin, de Grand-Corbeau, de Pie-grièche écorcheur ou de Bruant jaune sont fréquentes. 
Par beau temps, les Vautours fauves et moines sont d’observation régulière. Il s’agit d’individus en prospection alimentaire depuis la colonie des Grands-Causses (Aveyron-Lozère) distante d’une soixantaine de kilomètres à vol d’oiseau. L’Aigle royal fait également quelques apparitions (erratisme).
 
Les conditions météorologiques les plus propices sont réunies par vent faible à modéré de nord à nord-ouest avec une couverture nuageuse partielle. Le premier jour de beau temps succédant à une perturbation est souvent favorable (« fenêtre météo »). Ces périodes d’éclaircies consécutives à plusieurs jours de mauvais temps sont souvent synonymes de passages en nombre. Par contre peu de rapaces migrateurs sont observés par fort vent d’Autan (sud à sud-est) alors que les petits passereaux et les pigeons semblent y être moins sensibles.
 
D’une manière générale, les passages de planeurs (rapaces et cigognes) interviennent essentiellement aux heures les plus propices aux ascendances thermiques, soit du milieu de la matinée jusqu’en début d’après-midi puis en fin de journée ; un « creux » est souvent observé en milieu d’après-midi.
 
Les pigeons et les petits passereaux sont principalement observés en début de matinée (du lever du soleil jusqu’à midi).
 
 
Modalités d’accueil
 
Une permanence quotidienne est assurée par les observateurs des LPO Tarn et Aveyron du 20 août au 10 septembre (période la plus propice à l’observation des rapaces migrateurs) sur le rocher de la Vierge dominant le village de Roquecezière.
 
L’accès aux différents points de vue (Vierge, Peyronnenc…) est libre.
 
Accès
 
Le village de Roquecezière se trouve à proximité de la RD607, à mi-chemin (15 km) entre Lacaune (au sud-est) et Saint-Sernin-sur-Rance (au nord).
 
Hébergement
 
Renseignements auprès des Offices de Tourisme : 
- Saint-Sernin-sur-Rance (12380) :  05 65 99 29 13
- Lacaune-les-Bains (81230) :  05 63 37 04 98
 
Contact
 
LPO AVEYRON
10, rue des Coquelicots
12850 ONET-LE-CHATEAU
Téléphone :  05 65 42 94 48
E-mail : mailto:aveyron@lpo.fr
 

LPO TARN
Place de la mairie – BP 20027
81290 LABRUGUIERE
Téléphone :  05 63 73 08 38
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune

Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017