fr
de
it
en
es
nl
 Visiteur Anonyme 
Accueil
Base de données
 - 
Accueil base de données
 - 
Notre charte
  Les observations
    - 
Synthèse annuelle
  Les galeries
    - 
Toutes les photos
  Statistiques d'utilisation
Qu'est-ce que la migration ?
Les sites de migration
 - 
Bilans des suivis
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Présentation des sites
Connaître les migrateurs
Ressources et liens
La mission migration
Les partenaires
Toutes les nouvelles :
Présentation
Les synthèses
Les nouvelles
Les bilans
Les dernières nouvelles de chaque site

Afficher:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nombre : 1513
Défilé de l'Ecluse - mardi 22 novembre 2022
Nous y voilà ! 4 mois passés pour le Suivi de la migration qui touche à sa fin au Défilé de l'Ecluse ! Ainsi se termine la 30ème saison de suivi salarié, rien que ça !

Le moins que l'on puisse dire sur ce dernier mois écoulé c'est qu'il fut parfois très long pour nos ornithologues ! En effet, nous avons fait face à des longs épisodes de vent de Sud, peu favorable à la migration, s'ajoutant à cela les traditionnelles averses de l'automne.
Mais il y a toujours de quoi satisfaire nos observateurs, avec par exemple ces petits vols réguliers de Grues cendrées, espèce qui nous émeut jusqu'à l'âme !
A cela s'ajoute les vols d'Oies cendrées venant du Nord, les Vanneaux huppés de passage, les boules d'étourneaux régulières, les Pigeons ramiers qui déboulent du Jura, le Faucon pèlerin à la poursuite de ces derniers, les Pinsons des arbres en grand nombre, les grives, toutes espèces confondues, qui remplissent le ciel, les Rémiz pendulines toujours inattendues, les alouettes qui passent bruyamment et bien d'autres encore !
Nous avons également eu la chance d'observer encore un Pygargue à queue blanche (issu d'un programme de réintroduction) et un Elanion blanc, espèce d'ordinaire cantonnée au Sud de la France et à la Péninsule ibérique !
De quoi assouvir la soif d'observation des nombreuses personnes passées sur le spot au cours de cette période, puisque c'est peut-être là le fait marquant de cette fin de saison.
En effet, la migration c'est des oiseaux, mais avant tout et surtout, des humains réunis par la même passion, sur un spot parfois lointain et qui partagent de bons moments et leurs connaissances !

Cette 30ème saison fut marquée par des phénomènes météorologiques inédits, qui nous prouvent que le travail ne fait que commencer. Au final, malgré l'absence très marquée des Milans noirs en début de saison, certainement due aux chaleurs, nous affichons tout de même une saison à plus de 35 000 rapaces !
Nos observateurs ont été chanceux pour les Bondrées apivore, car il y a eu des orages au moment du pic de passage, ce qui nous donne de meilleures chances d'observations ! Si certaines espèces affichent un score très bas, comme l'Epervier d'Europe ou le Busard des roseaux, les deux espèces phares du site ne nous ont pas faussé compagnie !
En effet ce sont plus de 15 000 Milans royaux qui sont passés au Défilé, loin du score de 18 000 en 2021 qui était une année exceptionnelle, mais cela dépasse largement les 12 000 de 2020 qui affichait comme un record ! De plus, 12 000 Milans royaux ont été comptés chez nos amis du Crêt des roches, ce qui fait plus de 27 000 passés par le couloir Alpo-Jurassien. De tels chiffres nous mettent du baume au cœur en ces temps incertains : les mesures de protection commencent à porter leurs fruits !
Les Buses variables quant à elles sont passées au nombre de 10 000, un chiffre bien loin des scores possibles sur ce site, mais cela est très largement expliqué par les douceurs saisonnières. En effet, les buses observées au Défilé sont celles qui fuient le froid des pays de l'Europe du Nord, peu présent actuellement.
Il est par ailleurs possible d'observer des "fuites hivernales" sur le spot après la saison officielle si le froid daigne se montrer, rendez-vous à Chevrier par temps de Nord-Est !
Nous tenons à remercier tous les observateurs qui nous ont permis d'obtenir ces résultats, qu'ils nous aient aidé durant quelques heures, des jours, voire des semaines pour certains ! Nous les remercions également vivement pour leur soutien lors des longues heures de vide, pour leur enthousiasme lors des passages d'oiseaux, pour les échanges passionnés, les anecdotes et tout ce qui fait que la migration est une aventure humaine à vivre au moins une fois dans une vie !
Ils sont venus de tout bord, des quatre coins de la France, d'Allemagne, de Suisse, d'Angleterre observer ce phénomène naturel incroyable et si vulnérable.
Rappelons que les oiseaux migrateurs font partie des espèces les plus impactées par les activités humaines et qu'ils nécessitent votre soutien, venez nous rejoindre sur les nombreux spots disséminés en France !

C'est sur ces mots que nous clôturerons cette dernière actualité, en remerciant le Groupe Ornithologique du Bassin Genevois, la Station Ornithologique Suisse et la commune de Chevrier, sans qui rien ne serait possible.

Vive l'oiseau libre ! 
 

 
posté par Xavier Birot-Colomb (Défilé de l'Ecluse), édité par Anonyme
Pierre-Aiguille - jeudi 6 octobre 2022

Voici le bilan de la saison 2022 - Bonne lecture 

Rémi METAIS

 

Document à télécharger :  Pierre-Aiguille_Synth_2022-3864.pdf

 
posté par Archives Lpo Drôme, édité par Anonyme
Défilé de l'Ecluse - jeudi 6 octobre 2022

Voilà deux déjà plus de 75 jours que le suivi a commencé ! L'ambiance automnale est bien installée sur le spot, la baisse des températures et les averses régulières ont contraint les spotteurs à ressortir leurs grosses vestes et leurs écharpes, tandis qu'ils observent le camaïeu des feuilles d'automne sur le Jura !

Un autre signe de l'automne est arrivé : le passage tant attendu des Milans royaux et des Buses variables, en grand nombre ! Si celui-ci s'étendra jusqu'à la fin de la saison, il n'ne reste pas moins appréciable ! Il a fallu attendre le 22/09 pour dépasser l'effectif journalier des 500 Milans royaux, puis cela s'est calmé pendant quelques jours pour cause de pluie. En guise de déblocage, nous avons pu en compter plus de 1500 le 03/10 et 1650 le 04/10 ! Des effectifs que nous n'avions pas observés depuis un moment au défilé !
Les buses qui se sont montrées plus timides que les Milans royaux ont également attendu ce fameux déblocage pour dépasser l'effectif journalier des 500 !
Les Pigeons colombins nous ont offert de belles journées également ! Le 30 septembre ce sont 870 individus qui sont passés et le 03 octobre, ce sont 1592 oiseaux qui nous ont offert un beau spectacle ! Il s'agit du record pour l'espèce sur le site ! Nous avons encore vécu une belle journée à plus de 800 individus le lendemain, occupant les observateurs à compter ces petits vols réguliers de part et d'autre de la sphère.
Les ardéidés ont offert de beaux moments également, avec plus de 250 Hérons cendrés ayant migrés le 21/09 et des vols réguliers de Grandes aigrettes, se mélangeant parfois aux vols de leurs cousins gris !

Les petits migrateurs amorcent de beaux mouvements depuis quelques temps, nous observons des vols réguliers de Pinsons des arbres, Alouettes des champs, Tarin des aulnes, Linottes mélodieuses, Bergeronnettes grises et autres dans tout le ciel ! Quelques groupes d'Etourneaux se lancent également, et nous voyons de belles "murmurations" au-dessus de Genève !

Le début du mois d'Octobre signe l'arrivée de nouvelles espèces au sein des passereaux avec les Pipits farlouses et spioncelles, le premier Pinson du Nord ainsi qu'une nouvelle espèce de rapace ; le Faucon émérillon, régulier et rapide voyageur d'hiver.

La magie de la migration nous a également offert de belles surprises, comme ces 42 Guêpiers d'Europe le 21/09, ce deuxième Héron pourpré le 22/09, ces 2 Oies cendrées le 23/09, ces 4 Goélands bruns le 23/09, ces 5 Vanneaux huppés le 24/09, ce Courlis cendré le 26/09, ces deux mâles de Busard pâle le 30/09 et le 03/10, et cet Ibis falcinelle le 04/10 !

Les passages Buses et Milans vont continuer, voire s'intensifier au cours des prochaines semaines, et nous attendons impatiemment l'arrivée des Busard Saint-martins, Pigeons Ramiers et autres espèces du mois d'Octobre !

Venez nous rejoindre !

L'équipe du collectif défilé de l'Ecluse