fr
de
it
en
es
nl
 Visiteur Anonyme 
Accueil
Base de données
 - 
Accueil base de données
 - 
Notre charte
  Les observations
    - 
Synthèse annuelle
  Les galeries
    - 
Toutes les photos
  Statistiques d'utilisation
Qu'est-ce que la migration ?
Les sites de migration
Connaître les migrateurs
Ressources et liens
La mission migration
Les partenaires
Dunes de Prunete - Cervione, Haute-Corse (2B)
Présentation
Les synthèses
Les nouvelles
Les bilans
Les fiches descriptives des sites

Afficher:
https://cdnfiles2.biolovision.net/www.migraction.net/pdffiles/news/small/Photospot2-9045.JPG

L’environnement et le cadre naturel du site

La Corse est « une montagne dans la mer ». Or nous savons la réticence qu'on beaucoup d'oiseaux à survoler la mer et aussi à éviter les reliefs (plus gourmands en énergie pour les oiseaux).

La seule vaste zone sans relief en Corse correspond à la plaine orientale ou se concentre les activités agricoles de Corse. Longue d'environ 70 kilomètres entre les communes de Solenzara et Bastia, la montagne (1000m!) vient affleurer la mer et laisse seulement un passage étroit d'à peine 5 kilomètres. C'est donc précisément a cet endroit sur la commune de Prunete que le site d'observation fut choisi. Il offre une vue imprenable sur les montagnes et sur le large. Les oiseaux passant dans ce goulet sont quasiment tous identifiables (avec une longue vue). Les passereaux sont quant à eux uniquement comptabilisés s’ils sont découverts a l’œil nu.

D'après le site internet de l' INPN, le site classé en zone Natura 2000 est situé au débouché de petites rivières : le prunello, le chebbia et l'alesani. L'embouchure est fermée une partie de l'année. Ainsi, en été, l'eau stagne en arrière du sable de la plage. La plage sableuse s'étend au nord et au sud du site.Comme pour toutes les parties littorales de la corse, la géomorphologie de la côte orientale dépend des variations du niveau de la mer au cours du quaternaire.Cette zone est principalement caractérisée par la présence d'un ensemble dunaire varié et original du point de vue géomorphologique, pour la Corse (zones avec des dunes anciennes de différentes hauteurs jusqu'à 11 mètres et très larges, au moins 100 mètres, milieu rare en Corse).Le site d'observation se situe sur une petite dune qui domine a la fois la mer et la montagne offrant de ce fait un point de vue a environ 300°, une centaine de mètres au nord du Prunello.

Historique du suivi et enjeux environnementaux

Des suivis ponctuels ont déjà été effectués sur la pointe du Cap Corse a proximité du camp de baguage ces dernières années. Cependant au vu du potentiel assez extraordinaire qu'offre la situation Corse au printemps aucun suivi plus poussé (suivi protocolé avec une période d'étude assez conséquente) ne fut réalisé. La majorité des efforts concernant l'étude de la migration prénuptiale furent donc réalisés dans la région du Cap. C'est pourquoi le choix d'un nouveau site offrant des paramètres topographiques idéaux, une période de suivi plus longue ainsi que qu'une méthode de consignation des données standardisée, se révéla nécessaire afin de mieux comprendre les phénologies printanières en Corse.

Pour la première année de suivi, une permanence a été mise en place du 28 mars 2014 au 15 mai 2014 avec un suivi du lever au coucher du soleil. Le spotteur étant seul certaines journées, celles présentant un passage très faible ou nul ne furent pas suivis.

Intérêt ornithologique, espèces emblématiques

Le site est particulièrement intéressant pour la migration des hirondelles (5 espèces), des busards des roseaux et des guêpiers d'Europe. Une extraordinaire diversité est présente sur ce site puisque pas moins de 130 espèces furent contactées dès la première saison. Il est à la fois possible d'observer des oiseaux de mer et tout le cortège des oiseaux suivant surtout les voies terrestres. Ainsi il est possible d'observer des puffins yelkouans en mer et d'un coup de jumelle pouvoir se ravir de la vision d'un aigle royal sur les hauteurs à peine distantes de 5 kilomètres !

La majorité des fringilles peuvent être observé y compris le venturon corse, de très nombreuses espèces de rapaces (grands planeurs en faible nombre), de limicoles, de laridés.

Le contexte géographique particulier de l'île la plaçant plus à l'est que Strasbourg permet de pouvoir observer des espèces ayant traditionnellement des voies de passages plus orientales. C'est le cas du busard pâle et du faucon kobez ou encore du pipit à gorge rousse, tous bien représentés sur les Dunes de Prunete avec même des effectifs nationaux record pour certains.

Certains migrateurs peu communs ont également étaient observés comme la glaréole à collier, le crabier chevelu, le traquet oreillard, faucon crécerellette, sterne caspienne, goéland railleur ...

Calendrier, déroulement de la migration

Fin mars la migration des busards des roseaux est à son maximum avec un pic début avril. C'est aussi à cette période que l'on aura la chance de pouvoir observer des mâles de busards pâles. Avril est le mois ou l'on profitera comme bien d’autres sites de la diversité des espèces. Les guêpiers d'Europe passe de manière assez spectaculaires aux alentours du début de la dernière décade d'avril et ce jusqu'au 10 mai environ. Certaines journées dépassent les 2000 individus et ils passent vraiment très près au-dessus des observateurs. Les hirondelles sont de loin les oiseaux les plus abondants sur Prunete et leurs passages est quotidien.

Modalités d’accueil

La première année un permanent était présent pour accueillir les personnes désireuses de se rendre sur place. Aujourd'hui l'avenir de ce site est plus qu'incertain donc pas de permanent sur place et aucun hébergement pour accueillir des bénévoles.

Accès

Depuis Bastia sur la nationale qui descend sur Porto-Veccio, dépasser Prunete (qui se situe au niveau du rond-point qui monte sur la ville de Cervione) sur environ 1,5 km et prendre la piste à gauche qui se situe a l'embranchement qui monte sur Santa Ghiulia.

Se garer au bout de la piste au niveau d'une barrière verte et rejoindre à pied la plage. Traverser le Prunello et remonter vers le nord (donc à gauche) sur environ une centaine de mètres jusqu'à pouvoir voir à la fois mer et montagne. Le spot se situe derrière une ganivelle sur une dune donc prière de faire attention à la végétation qui est très fragile.

Hébergement et restauration conseillés

A la période concernant le suivi peu d'option d'hébergement s'offre aux observateurs désireux de passer un peu de temps sur place. Un seul camping est en principe ouvert à partir de début avril (12). Camping Calamar Tel: 00.33.(0)4.95.38.03.54 (saison) 00.33.(0)4.95.34.08.44 (hors saison)

Mail: contact@campingcalamar.eu. La meilleure solution reste encore de disposer d'un véhicule où il est possible d'y dormir.

Contacts

Conservatoire des Espaces Naturels Corse : 04 95 32 71 63.

Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune

Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019