fr
de
it
en
es
nl
 Visiteur Anonyme 
Accueil
Base de données
 - 
Accueil base de données
 - 
Notre charte
  Les observations
    - 
Synthèse annuelle
  Les galeries
    - 
Toutes les photos
  Statistiques d'utilisation
Qu'est-ce que la migration ?
Les sites de migration
Connaître les migrateurs
Ressources et liens
La mission migration
Les partenaires
Pointe de Grave - Verdon-sur-Mer (Le), Gironde (33)
Présentation
Les synthèses
Les nouvelles
Les bilans
Les fiches descriptives des sites

Afficher:
https://cdnfiles2.biolovision.net/www.migraction.net/pdffiles/news/small/pdeg1-4801.jpg
https://cdnfiles2.biolovision.net/www.migraction.net/pdffiles/news/small/Tbois1-9438.jpg
Toutes les photos

En bref

Localisation :
Commune : Le Verdon-sur-Mer (Gironde, 33)
GPS (WGS84) : 45°34'16" N / 1° 3' 46" O / Altitude : env. 4 m

Type d'espace :
Propriété du Ministère de la Défense
Forêt littorale domaniale à proximité
Zone d'Importance Communautaire pour les Oiseaux
Zone Natura 2000

Type de milieu :
Dune côtière. Ce type d'espace est très fragile. Uniquement constitué de sable, ces dunes sont soumises aux actions conjuguées du vent et de la mer, ce qui les expose à une très forte érosion. Il est donc important de respecter la réglementation et de suivre les cheminements en évitant de piétiner la végétation, seul rempart face à l'action des éléments.

L'environnement et le cadre naturel du site

La Pointe de Grave constitue l'extrémité Nord de la presqu'île du Médoc, entre Bordeaux et l'Océan Atlantique. Elle est située à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde, face à la ville de Royan. Cette configuration géographique unique en France lui confère un très grand intérêt ornithologique notamment lors de la migration au printemps: l'effet "entonnoir" y concentre les oiseaux qui migrent le long de la côte et ceux qui, plus à l'intérieur, hésitent à traverser l'estuaire girondin et en longent la rive sud jusqu'à son extrémité. Ces deux flux convergent alors au-dessus de la Pointe de Grave avant de finalement traverser l'estuaire en direction de la Charente Maritime et, au-delà, vers l'Europe du Nord et la Sibérie. La migration est plus active par beau temps et légère brise de nord-est, mais certains pics migratoires ont eu lieu sous la pluie. En outre, l'environnement proche de la Pointe de Grave permet au visiteur d'aller à la rencontre des milieux dunaires, des milieux forestiers et des marais du Nord-Médoc, lieu de halte migratoire et de nidification de nombreuses espèces dont plusieurs remarquables.

Intérêt ornithologique, espèces emblématiques

Parmi les espèces migratrices les plus remarquables, on notera plusieurs espèces de rapaces diurnes (les 3 busards, faucons sp, bondrées, milans noirs...), des tourterelles des bois, beaucoup d'hirondelles et de martinets, des loriots. Les oiseaux de mer sont également observables. En outre, les visites du circaète local ne sont pas rares en mai. 
Le Médoc, et notamment la Pointe de Grave, a été pendant longtemps le siège d'une intense activité de braconnage de la tourterelle des bois au mois de mai. Si ce scandale n'est pas encore tout à fait terminé, son intensité a beaucoup diminué ces dernières années. L'ambiance dans la presqu'île s'en trouve nettement apaisée.


Historique du suivi et calendrier

La LPO, à travers sa délégation (LPO Aquitaine), assure le suivi de la migration à la Pointe de Grave depuis 1984.
Ce camp de migration fonctionne chaque année de mi-mars (parfois début avril) à fin mai. Plusieurs spotteurs effectuent le suivi quotidiennement, du lever au coucher du soleil. Le protocole utilisé est comparable à celui en vigueur sur les cols basques (Transpyr).
Ce travail de suivi de la migration assuré par la LPO Aquitaine, est soutenu par les partenaires suivants  dans le cadre de l'Observatoire Régional de la Migration des Oiseaux : Conseil Général de la Gironde, Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques, Conseil Régional d'Aquitaine, la DREAL Aquitainela LPO Aquitaine et l'Europe
.

Modalités d'accueil

Venir à la Pointe de Grave est très simple: 
- En voiture, il suffit de suivre les indications données pour le bac de Royan et de continuer la route sur quelques centaines de mètres après le terminal de celui-ci.  
- En bus, la
CITRAM et la SNCF assure plusieurs liaisons quotidiennes depuis Bordeaux via Lesparre. 
- En ferry boat depuis Royan (
voir les horaires), la Pointe de Grave est accessible à pied en quelques minutes depuis le terminal du Verdon (noter que la Pointe de Grave est sans doute un des seuls sites de migration français qui soit accessible en ferry boat!). 

L'accueil s'effectue dans les mêmes créneaux horaires que le suivi.


Le Médoc accueillant de nombreux touristes dans la période estivale, de nombreuses infrastructures d'hébergement (hôtels, campings, etc) sont disponibles à proximité et se feront un plaisir d'accueillir les amateurs de migration.

Ce projet est cofinancé par l'Union européenne, le Conseil Régional d'Aquitaine, le Conseil Général de la Gironde, le Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques, la DREAL Aquitaine dans le cadre des programme Observatoire Régional de la Migration des Oiseaux et POCTEFA Lindus.

Il est également financé par la Fondation LISEA   .

Contact 

LPO Aquitaine (Villenave d'Ornon) : 05 56 91 33 81 - 
site web - Base de données naturaliste - mail
Office du tourisme du Verdon : 05 56 09 61 78 - site web -
Conseil Général de la Gironde : 05 56 99 33 33 -
site web

Observatoire Régional de la Migration des Oiseaux- LPO Aquitaine, Erdoia 64120 LUXE-SUMBERRAUTE mailto:jeanpaulurcun.lpo@neuf.fr

Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune

Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019